Traduis mes gribouillis

samedi 11 avril 2015

Une appli pour mes gribouillis


Procreate, une appli qui a tout d'une grande


Coucou mes followers temporels !


Me revoici sur la blogosphère! Je ne vous ai pas oublier! Mes gribouillis reprennent du service. 
Aujourd'hui, j'ai envie de vous faire partager mon expérience de digital painting sur mon appli de dessin fétiche qui a permis à mon tout premier projet de livre, que vous connaissez bien, de voir le jour. Pour l'artiste geek nomade que je suis, J'avais besoin d'une appli capable de reproduire mes dessins le plus fidèlement possible. Procreate (au prix de 5,99€) était la solution. En effet, j'avais juste besoin d'une page blanche et que mon trait imparfait soit parfait. Et bien cette application répondait parfaitement à mon besoin. 




Lors d'un salon, j'ai fais une petite démo de cet outil à une connaissance et elle a été ébahie par la simplicité de son utilisation.

Voici un aperçu de cette application :


  • Comme vous pouvez le constater, l’interface est très épurée. Juste la fameuse page blanche!! Mais sous le capot, cette application regorge de fonctionnalités puissantes.


  • Les fameuses brosses proposées sont entièrement personnalisables, c'est à dire qu'il est possible de modifier le grain, l’échelle, en passant par la vitesse, la taille ou l’espacement. On a de quoi faire avec ça.


  • Le choix des couleurs se fait par ce nuancier. Il suffit de sélectionner la couleur désirée et le tour est joué! Il est possible de garder en mémoire la couleur ce qui est très pratique car cela évite les différences de teintes que l'on peut avoir sur un dessin. S’il n’y a pas de pipette pour collecter une couleur, il suffit de conserver le doigt appuyé sur une zone précise pour récupérer la couleur.
  

  • Rien n'est laisser au hasard. dans ce menu il est possible d’importer une image afin de redessiner par dessus ou bien d'exporter l'illustration sur différents format notamment en.psd si on veut retravailler l'illustration sous photoshop. Sans oublier bien sûr le partage via les réseaux sociaux.


  • Procreate ne serait rien s’il n’intégrait pas une gestion des calques. On peut créer autant que nécessaire mais avec une certaine limite (27 calques possibles). Il est possible de modifier leur ordre selon le besoin.

Il y a encore un paquet de fonctions mais je vous laisse les découvrir si cette application vous tente. En tout cas niveau rendu, le résultat est époustouflant.

En bonus, une ébauche d'une illustration que j'ai démarré il y a quelques mois et loin d'être terminé  (d'ailleurs j'avais pas mal galéré sur les nuages...il y a encore du boulot) Bref,  peut-être pour un futur projet ? Qui c'est...



La suite au prochain gribouillis mais cette fois-ci, je vous parlerai du stylet fétiche de Jay Dencre, l'artiste geek nomade.